samedi 3 décembre 2016

Le serment incandescent, Tome 1, Ils mourront ensemble, Francesca Haig.



Titre : Le serment incandescent, Tome 1, Ils mourront ensemble.
Auteur : Francesca Haig.
Parution Fr : 2016.
Éditeur : Le livre de poche.


4° de couverture :

Quatre cents ans après notre ère, la Terre a été ravagée par un terrible feu nucléaire. Sur une terre appauvrie qui se repeuple à grande peine, un phénomène mystérieux et inexplicable débute : chaque personne naît désormais avec un jumeau. De chaque paire, l’un naît Alpha, physiquement parfait en tous points, et l’autre Oméga, affublé d’une difformité physique plus ou moins marquée. Dans cette société, les Omégas sont discriminés et ostracisés tandis que leurs frères Alphas vivent dans l’opulence en s’accaparant les maigres richesses de la Terre. Or un lien invisible et indéfectible unit les jumeaux, sans qu’on puisse en percer le mystère : où qu’ils se trouvent, et qu’importe la distance qui les sépare, quand l’un des deux meurt… l’autre meurt aussi. Cass est l’une des rares Omégas à être dotée d’un pouvoir de clairvoyance. Alors que son jumeau, Zach, accède aux hautes sphères du Conseil des Alphas, Cass ose faire le pire des rêves possibles : celui d’un monde où Alphas et Omégas sont traités à égalité. Prise au cœur du combat entre le Conseil et la Résistance, Cass va devoir lutter pour survivre et permettre à son rêve de devenir réalité.


Avis :

Coucou les chats, aujourd’hui je vous parle du livre qui j’ai découvert dans ma kubeLe serment incandescent. C’est un livre dont je n’avais jamais entendu parler, mais qui au vu du résumé avait l’air de correspondre parfaitement à se que j’avais demandé, à savoir un young adult à l’univers sombre (un peu comme celui de Marie Lu ou Sabaa Tahir j’avais précisé !)

Le résumé est assez bien fait, je ne pense pas qu’il soit utile que j’en refasse un moins bien ici. En tout cas je ne sais pas vous, mais moi il m’a carrément attiré ce résumé. 

J’ai beaucoup aimé l’univers, il est bien sombre comme je l’avais demandé. Il est très bien développé, avec beaucoup de descriptions qui nous plongent dans une ambiance de peur, de fuite etc. Je l’ai trouvé super, j’ai été emballé dès le début !

L’histoire est vraiment originale. J’aime l’idée des jumeaux lier à vie malgré qu’ils soient séparer très rapidement et élevés séparés l’un de l’autre. La situation politique et les différences entre les deux mondes sont très intéressants à découvrir. 

Mais, malgré l’univers vraiment super chouette dans lequel je me suis immergée avec plaisir, et une histoire vraiment originale et intéressante j’ai été très dérangé par la lenteur du roman. L’auteure fait tout trainer en longueur. Je pense que le livre aurait pu facilement être amputé d’une centaine de pages, voir plus. Et c’est vraiment dommage, j’en suis arrivée à attendre la fin avec impatience alors que j’aimais ce que je lisais !

Le style était bien adapté à l’univers sombre et fluide. Très agréable, malgré le manque de rythme (et oui, les lenteurs ne sont pas le seul problème malheureusement). Je n’irais pas jusqu’à dire que je me suis ennuyée, mais les problèmes de rythme et de longueur m’ont vraiment dérangé !

Les personnages sont très attachants. J’ai beaucoup aimé le duo Cass - Kip. Ils ont beaucoup d’humour tout les deux, et même si on ne rit pas vraiment durant la lecture, on sent leur complicité grâce à cette touche d’humour. Kip en particulier m’a bien plu, j’ai hâte d’en savoir plus sur lui, comme sur tout les autres d’ailleurs !

J’ai vraiment hâte de lire la suite, ça tombe bien, elle est déjà dans ma pal. J’espère quand même que les problèmes de longueur et de rythme ne seront plus présent dans le tome suivant, mais je suis très curieuse de découvrir la suite de cette histoire.

Je dirais que ce roman était quand même une bonne lecture, malgré les quelques défauts. En tout cas, je dois dire que la promesse de la box est respecté, l’univers correspondait bien à ce que je voulait, bravo la kube !

★★★★☆☆

vendredi 2 décembre 2016

Blanche Neige, Jacob & Wilhelm Grimm & Benjamin Lacombe. (Mini chronique #18)


Titre : Blanche Neige.
Auteur : Jacob & Wilhelm Grimm & Benjamin Lacombe.
Parution Fr : 2010.
Éditeur : Milan.


4° de couverture :

Il était une fois, au coeur de l'hiver, une reine qui cousait à sa fenêtre. Par le cadre d'ébène, elle contemplait les flocons de neige qui voletaient dans le ciel, telles des plumes. Soudain elle se piqua le doigt, et trois gouttes de sang tombèrent sur la neige. Le rouge était si beau sur la blancheur éclatante qu'elle songea : " Ah ! Si seulement j'avais un enfant à la peau blanche comme neige, aux lèvres aussi rouges que le sang et aux cheveux noirs d'ébène ! "


Avis :

Blanche Neige est peut être la princesse Disney que j’aime le moins, en même temps la pauvre elle commence à ce faire vieille (le film date de 1937). Mais l’histoire originale des frères Grimm, elle me plait beaucoup comme presque tout les contes. J’étais donc curieuse de lire cet album.


On a dans cet album la vraie histoire des frères Grimm, avec bien sur quelques petites modifications pour que ce ne soit pas trop long, mais globalement c’est fidèle à l’histoire d’origine. Ça permet de découvrir la « vraie » histoire de Blanche-Neige, pas mal pour combler ces lacunes quand on ne connait que la version Disney.

Et cette vraie histoire est agrémentée de magnifiques illustrations, mais bon vous le savez maintenant que je suis une grande fan, et donc pas forcément très objective … J’ai adoré les quelques doubles pages sans textes, les dessins parlent d’eux mêmes parfois. Et les illustrations en noir et blanc m’ont un peu surprises, mais beaucoup plu.

Les traits de Benjamin Lacombe sont fin et délicat, les couleurs sont froides mais reflètent parfaitement l'ambiance du conte. Un vrai régal pour les yeux. Cet album est à voir et à revoir sans modération !!

Encore un coup de coeur pour moi, plus je découvre d'album de Benjamin Lacombe et plus je suis sous le charme de son coup de crayon ! J'ai hâte de pouvoir en découvrir un autre !

★★★★★★

jeudi 1 décembre 2016

The November Criminals, Sam Munson.

Titre : The November Criminals.
Auteur : Sam Munson.
Parution Fr : 2016.
Éditeur : Hachette.


4° de couverture :

Addison Schacht, 18 ans. Je deale un peu d'herbe, mais bon, à mon échelle, rien de bien méchant. Je ne glande rien au lycée, mais à mon niveau, ça n'a rien d'étonnant. De toute façon, ce qui vous intéresse, c'est ce qui s'est passé, tout a commencé le jour où Kevin Broadus, un type du lycée, a été abattu. Le jour où, parce que tout le monde s'en foutait, j'ai décidé d'enquêter, avec Pelle, ma pote " et plus si affinités". Après, si vous voulez connaître la suite, il va falloir vous accrocher.


Avis :

Coucou les chats, aujourd'hui je vais vous parler de The November Criminals, un roman très intriguant je trouve. Mais avant d'en dire plus je tiens à remercier NetGalley et Hachette pour cette lecture. Quand j'ai lu le résumé et vu la couverture, j'ai eu super envie de lire ce roman. Finalement j'en ressort avec un sentiment assez confus, ce livre est vraiment étrange.

The November Criminals c'est l'histoire d'Addison, un jeune dealer de 18 ans, qui accepte mal le meurtre d'un camarade de lycée avec lequel il n'était même pas proche.

D'abord je dois vous avouer que j'ai eu vachement de mal à enter dans l'histoire. J'ai eu du mal à comprendre pourquoi Addison était autant touché par cette histoire de meurtre (non pas qu'un meurtre, même d'un inconnu ne soit pas touchant, révoltant et atroce, mais si il avait eu un lien avec le mort j'aurais plus facilement appréhender l'histoire je pense.)

L'histoire est intéressante, mais manque d'un petit truc, d'un peu de piquant. Elle n'est pas captivante ! Ce n'est clairement pas l'envie de savoir ou voulait en venir Addison (et l'auteur) qui m'a fait poursuivre la lecture, mais plutôt le côté incrédible et bizarre de l'histoire.

Ensuite, on comprend très vite que Addison s'adresse à quelqu'un, mais on ne sait pas vraiment à qui. Est-ce au lecteur ? A un personnage que le lecteur ne connait pas ? On le ressent très bien grâce au style, très oral, mais aussi au fait que Addison passe du coq à l'âne,  il se perd dans ses pensées. Il nous parle d'un truc, puis d'un autre, pour ensuite revenir au premier ... Vraiment perturbant pour un roman.

Ce roman approche des thèmes importants tel que les problèmes lier au racisme, à l'intolérance etc. Mais malheureusement c'est fait de façon à les banalisés, pas comme si c'était rien, mais comme si c'était inévitable et qu'on ne pouvait pas changer les choses. En tout cas c'est comme ça que je l'ai ressenti.

Addison n'est pas très attachant comme personnage, et Pelle non plus. Déjà son histoire de surnom débile (à Pelle) m'a direct fait comprendre que je ne l'aimerais pas ! Et pour Addison il est vulgaire, il prend tout à la légère, et prend souvent de mauvaises décisions. Il est prétentieux, persuadé d'être meilleur que les autres alors qu'il est minable.

Le style du roman est assez vulgaire et sarcastique. C'est parfois dur à suivre, et pas franchement agréable. Cela dit il transparait parfaitement l'aspect oral du récit. Il renforce l'idée qu'Addison s'adresse à quelqu'un.

En bref, je dirais que ce roman est original autant par son histoire que part son style, mais il est vraiment étrange. Je suis assez mitigée, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé, mais je n'ai pas non plus aimé. Addison est un personnage assez désagréable et vulgaire, le style est difficile à suivre, le point de départ de l'histoire est déstabilisant.

★★★☆☆☆

mercredi 30 novembre 2016

bilan du mois (novembre 2016)

Coucou les chatons ❤︎

J'espère que vous avez passé un bon mois de novembre, moi je dois avouer que niveau lecture il était un peu mitigé, j'ai eu pas mal de lectures mitigées, Dracula, Le copain de la fille du tueur, Les cinq éléments ou encore Cool Sweet Hot Love, mais j'ai aussi eu de belles (voir très belles) lectures : Ninn, Oniria, Fairy Oak, Génération K ... Bref, un mois remplit de lectures diverses.

Mon top 3 :



Les autres lectures :








 Mes priorités de décembre :




Je vous souhaite un joli mois de décembre les chats ❤︎ 

mardi 29 novembre 2016

Fairy Oak, Tome 3, Le pouvoir de la lumière, Elisabetta Gnone.



Titre : Fairy Oak, Tome 3, Le pouvoir de la lumière.
Auteur : Elisabetta Gnone.
Parution Fr : 2016.
Éditeur : Kennes.


4° de couverture :

Une page se tourne sur Fairy Oak...


Le plan du Seigneur de l'Obscurité a réussi : la peur de la trahison dévore Fairy Oak et oblige Pervinca à fuir.
Les jumelles sont séparées...
L'antique alliance entre Lumière et Obscurité est brisée. Les défenses des Magiques s’effondrent, la guerre est perdue.
Mais peut-être tout n'est-il pas tel qu'il paraît. La lumière doit encore montrer son pouvoir et l'amour cache encore un secret.


Avis :

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Kennes, c’est grâce à eux que j’ai pu lire cette superbe saga, que j’ai adoré du premier au dernier tome ! C’est très belle saga jeunesse que je recommande les yeux fermés !

Alors que la guerre contre l’Ennemi est en suspens, et que tout les villageois de Fairy Oak sont dans l’attente d’un dénouement et vivent dans la crainte du Terrible 21.

Encore une fois j’ai passé un merveilleux moment avec ce roman ! Le village de Fairy Oak est un lieu enchanté, un univers vraiment féérique dans lequel il est agréable de ce plonger. J’ai retrouvé les petites jumelles avec grand plaisir.

L’histoire est toujours aussi captivante, quoi que un peu longue sur la fin. Mais j’ai adoré suivre les aventures de Pervinca, Vanilla  et leurs amis dans leur lute contre le Terrible 21. Elle évolue tout au long des trois tomes, elle est bien menée et très envoutante. L’univers féérique est vraiment bien fait, c’est un régal. 

Le style de l’auteure est vraiment agréable, fluide et léger. Un peu lent mais dans le bon sens du terme. L’auteure prend le temps de nous raconter toute l’histoire, chaque événement et ça permet d’être vraiment au coeur de l’action. Bien que le récit soit lent, le rythme est harmonieux et agréable.

Je suis toujours aussi attachée aux petites jumelles qui sont vraiment touchantes et aussi à leur amis Grisam, Flox et les autres. Féli la petite fée grâce à qui on connait l’histoire, est vraiment super mignonne.

Les illustrations sont toujours aussi merveilleuses, avec de belles couleurs, et dans ce tome il y en a plus, un régal !! En plus cette fois les illustrations ne sont pas en plein milieu d’un chapitre, elles ne coupent pas l’histoire comme pour dans le tome 2 et c’est une bonne chose. Elles nous emmène dans l’univers merveilleux de Elisabetta Gnone.

En bref, vous l’aurez compris, Fairy Oak est une de mes sagas chouchou, parfaite pour les enfants qui aiment rêver à un monde très différent du notre.

Tome 1 - Tome 2.



★★★★★★

Mon programme pour Montreuil.

Coucou mes chats !

Cette année je ne travaillerais malheureusement pas à Montreuil, mais j’y vais en visite quand même, et plusieurs jours ! J’adorerais vous croiser et discuter avec vous, alors pour être reconnu j’ai décidé de venir avec mon name tag disney :) N’hésitez pas à m’interpeler, et je ferais de même si je vous vois !


Mercredi je vais surtout voir les copains du salon, mais je me suis concocté un petit programme pour la journée du samedi, je ne veux pas voir beaucoup d’auteurs, mais j’aimerais au moins voir Benjamin Lacombe et B.F. Parry, et pourquoi Brenda Drake et Rebecca Dautermer si j’ai le temps !

Brenda Drake : samedi 10h30
B.F. Parry : samedi 13h
Benjamin Lacombe : samedi 16h
Rebecca Dautremer : samedi 18h

Je me suis aussi fait une liste de livres que je m'autorise à acheter (oui sinon j'achèterais tout, comme beaucoup d'entre nous ^^') 

Alice, de l'autre coté du miroir, Benjamin Lacombe.
Oniria, Tome 4, Le réveil des fées, B.F. Parry.
Une braise sous la cendre, Tome 2, Une flamme dans la nuit, Sabaa Tahir.
Phobos, Tome 3, Victor Dixen.
Le bois dormant, Rebecca Dautremer.



Et vous vous y allez ?
Quels jours ?
Qui voulez vous voir ?!

lundi 28 novembre 2016

C’est lundi que lisez vous ? (103)

« C’est lundi que lisez vous » est un RDV dont les participants sont répertoriés chez Galleane.

CE QUE J’AI LU LA SEMAINE DERNIÈRE :

Coucou les chatons :) Cette semaine j'ai lu un thriller, Avant d'aller dormir, qui était super sympa et original mais un peu long. Ensuite j'ai lu Cool Sweet Hot Love, un roman détente qui ne m'a pas convaincu à 100% et j'ai fini la semaine avec le tome 2 des Orphelins Baudelaire, qui malheureusement ne m'a pas plu du tout !


CE QUE JE LIS EN CE MOMENT :


Une page se tourne sur Fairy Oak...

Le plan du Seigneur de l'Obscurité a réussi : la peur de la trahison dévore Fairy Oak et oblige Pervinca à fuir.
Les jumelles sont séparées...
L'antique alliance entre Lumière et Obscurité est brisée. Les défenses des Magiques s’effondrent, la guerre est perdue.
Mais peut-être tout n'est-il pas tel qu'il paraît. La lumière doit encore montrer son pouvoir et l'amour cache encore un secret.


CE QUE JE LIRAIS ENSUITE :




Et aussi :


Je vous souhaite une bonne semaine mes petits loups ❤︎

samedi 26 novembre 2016

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, Tome 2, Le laboratoire des serpents, Lemony Snicket.

Titre : Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, Tome 2, Le laboratoire des serpents.
Auteur : Lemony Snicket.
Parution Fr : 2002.
Editeur : Nathan.


4° couverture :

Dans ce deuxième épisode, les orphelins sont confiés à un cousin chaleureux et sympathique qui exerce une bien curieuse activité : il étudie les serpents. Mais l'horrible Conte Olaf n'a pas abandonné la partie, et les enfants vont à nouveau aller de malchance en catastrophes...

Avis :

Aujourd'hui je vous parle du tome 2 des orphelins Baudelaire, qui m'a été offert par Laura ma copine de swap :) Elle me l'a mit dans mon colis pour me pousser à persévérer dans ma lecture de cette saga, car en effet, le tome 1 ne m'avait pas vraiment plu.

Dans ce second tome on retrouve nos trois orphelins Violette, Klaus et Prunille, en route pour la demeure d'un oncle éloigné, le Dr Montgomery, qui va devenir leur tuteur. Mais comme le titre nous l'indique, leur aventures sont désastreuses, et ne vont donc pas se passer au mieux.

Tout d'abord je dois vous avouer que j'ai un vrai problème avec l'auteur, qui fait beaucoup d'aparté pour nous raconter sa vie, ou pire encore nous spoiler l'histoire, perso ça me coupe toute envie de lire la suite, quand il me dit dès le chapitre 2 que l'oncle Monty va mourir (et il dit aussi comment, mais moi je vais taire cette info !)

J'ai vraiment eu du mal avec le style un peu désuet que l'auteur utilise, je comprend bien que c'est fait exprès, et que c'est pour coller avec l'histoire, mais du coup c'est un peu lourd, pas vraiment fluide et assez pénible à lire.

Sinon, on retrouve l'humour du premier tome, qui apporte un peu de légèreté aux évènements, ces pauvres orphelins Baudelaire de sont vraiment pas aidé par le destin ! L'histoire est originale et bien travaillé, l'univers est vraiment unique !

Bref, je remercie Laura pour cette lecture, bien qu'au lieu de me faire changer d'avis elle m'a conforté dans l'idée que cette saga n'est pas pour moi ! Je suis quand même contente d'avoir retenté au cas ou. Je suis sûre cette fois, de ne pas lire la suite :/


★☆☆☆☆☆

vendredi 25 novembre 2016

TAG Autumn book tag

Coucou les chatons ❤︎


Voilà un petit tag, qui m’a été proposé par Gabyelle et que j’ai trouvé sympa, puisqu'il est sur l'automne et que j'adore l'automne :), alors voilà les consignes et mes réponses :


Un livre parfait pour lire au coin du feu.



Un livre que tu utiliserais pour allumer le feu.



Une couverture avec du brun comme couleur principale ou avec des feuilles.



Comme quand vous guérissez après une longue période pendant laquelle vous étiez enrhumé, un livre que vous étiez content d'avoir fini.



Un film que vous aimez regarder encore et encore quand le froid revient s'installer.



Quelle couverture de livre vous rappelle l'automne.



Quelle série de livres aimeriez-vous lire cet automne ?



Un livre qui vous fait voyager.



Et vous alors ?
Je tag tout ceux qui le voudront !!