vendredi 24 octobre 2014

La Belle et la Bête, Jeanne-Marie Leprince de Beaumont.



Titre : La Belle et la Bête.
Auteur : Jeanne-Marie Leprince de Beaumont.
Parution : 1757



4° de couverture :

Il y a avait une fois un riche marchand. Sa fille cadette possédait tant de charmes et d'attraits qu'on l'avait surnommée la Belle. Au fond d'un bois touffu, se trouvait le château de la Bête, un monstre d'une incroyable laideur. Un jour, pour sauver la vie de son père, la Belle doit rejoindre la Bête...
Voici, avec toute sa magie, la version authentique de l'un des plus célèbres contes de fées.


Avis :

Je continue mes lectures des contes de notre enfance. Aujourd'hui c'est la Belle et la Bête, un très beau conte écrit et réécrit à travers les ans. J'ai lu la version de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, mais j'ai très envie de lire celle de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve qui est plus étoffée et dans laquelle on en apprend plus sur la Bête.

Mais en attendant j'ai lu la version de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont et je vais donc vous parler de celle là !

C'est donc l'histoire d'un riche marchand qui à six enfants, trois filles et trois garçons. La cadette est la plus belle des trois, et les deux plus vielles sont méchantes, mesquines et plus intéressées par l'argent que par leur famille. Quand le marchand perd toute sa fortune, ils ce retrouvent tous dans une petite maison à la campagne. Au cour d'un voyage le père ce trouve perdu en forêt et trouve refuge pour la nuit dans un château.
Dans ce château il y trouve de quoi manger, ce réchauffer, et dormir. Mais il fait une terrible erreur en repartant le lendemain, il cueille une rose dans le jardin. Cela met la Bête, le propriétaire du château, dans une rage telle qu'il propose au marchand de mourir ou d'envoyer une de ces filles à sa place au château. La plus jeune, la Belle, part donc pour le château afin de sauver la vie de son père. 

La Belle et la Bête ne fait pas partie de mes contes préférés, mais j'ai quand même beaucoup apprécié cette lecture. Mais le traitement des personnages est très superficiel, l'intérêt de l'histoire est vraiment d'inculquer une morale aux enfants, à savoir que la vertu est plus importante que la beauté et l'esprit dans le cas de ce conte, l'auteure ne perd donc pas de temps sur les personnages secondaires (comme les frères par exemples).

Du coup, j'ai encore plus envie de découvrir la version de Madame de Villeneuve qui paraît-il est plus travaillé, et contient plus de détail sur les personnages.

Petit plus pour les illustrations de Willi Glasauer que je trouve très jolies, et qui accompagnent à merveilles cette histoire.


7 commentaires:

  1. Quelle bonne idée de lire les contes. Je ne l'ai jamais jamais vraiment fait, mais il faudrait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouii c'est très sympa à lire j'aime beaucoup :)

      Supprimer
  2. En ce moment j'ai une envie de lire des contes, que ce soit Grimm, Andersen ou encore Perrault. Et tous ces contes dont Disney s'est inspiré comme a Belle et la Bête! Je n'en ai jamais lu. Il faut que j'y remédie! =)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu mais j'ai pas lu (et ça s'applique à tous les contes) !
    C'est vrai qu'il faut que je me mette à commencer les contes, pourquoi pas par celui-là ?

    RépondreSupprimer
  4. Je ne savais pas qu'il y avait plusieurs versions de ce conte dont je ne me souviens plus... Tu me donnes envie de le relire .

    RépondreSupprimer

Merci pour votre passage sur mon blog ♥